Archives du mot-clé hommes mariés

Liaison adultère : que ressent votre maîtresse ?

Généralement, l’image que l’on se fait d’une maîtresse, c’est celle d’une briseuse de ménage. Une femme qui n’a pas honte de s’envoyer en l’air avec le mari d’autrui, sans vergogne et qui n’est intéressée que par le plaisir au lit. Pourtant, vous avez tendance à oublier que ces femmes sont également des êtres humains, qui ont des sentiments, qui vivent la situation différemment, et qui finissent parfois par tomber amoureuses de leur amant. Il vous suffit de vous mettre à la place de « l’autre femme » juste quelques minutes pour vous rendre compte que la maîtresse peut aussi souffrir de cette situation. Entretenir une liaison adultère est loin d’être facile pour une femme, quels que soient son statut et ses intentions.

Dans la tête des amantes…

Avez-vous déjà pris le temps de vous mettre à la place d’une maîtresse ? Pour vous donner une petite idée de ce qu’elle pouvait ressentir face à l’opinion que la société se faisait d’elle ? Ne vous est-il jamais arrivé de vous dire que certaines d’entre elles ont été manipulées par leurs amants ? Qu’elles ont été naïves ? Vous savez, le problème c’est qu’il est toujours plus facile de critiquer, de pointer du doigt autrui, de juger, de tirer des conclusions hâtives et de se victimiser. Pourtant, on pourrait essayer de comprendre, de prendre le temps de se poser les bonnes questions avant de trouver le véritable fautif dans l’histoire.

« L’autre femme » comme on a tendance à l’appeler n’est pas toujours une petite peste qui débarque dans le but de foutre le bordel dans un couple amoureux. Non ! Bien des fois, c’est une jeune fille tranquille qui reste dans son coin, mais que vos époux ont réussie séduire. Dans cet article, nous allons d’ailleurs vous raconter des témoignages d’anciennes maîtresses qui racontent leur calvaire lors de leur liaison adultère. C’est pour vous dire que très souvent, vous blâmez la mauvaise personne.

Liaison adultere
Ce qu’il faut savoir sur la vie des maitresses

Vie de femmes maîtresses : les vérités qu’on cache

Dans un couple, lorsqu’un problème d’infidélité survient et qu’on apprend que l’homme entretenait une liaison adultère, il peut être facile de pointer du doigt l’autre femme afin de se dédouaner. Laissez-nous vous dire que dans la majeure partie des cas, vous êtes en tort. Nous avons pris la peine d’interroger des femmes maîtresses afin qu’elles nous racontent comment elles avaient vécu cette période.

La première que l’on appellera Clarisse s’était laissé berner par son amant. Ce dernier lui a fait croire qu’il était malheureux avec son épouse et qu’il envisageait sérieusement le divorce. Laissez-nous vous dire que beaucoup d’hommes mariés disent cela. Peut-être que c’est vrai, peut-être que ce ne l’est pas. En tout cas pour Clarisse, l’homme n’a jamais quitté sa femme. Pire encore, il l’a engrossé à deux reprises et l’a abandonné avec ses enfants.

Un autre exemple qui vient illustrer ce sentiment d’humiliation que ressentent généralement les maîtresses, c’est celui de Louise. Ayant fait la rencontre de son amant sur les réseaux sociaux, Louise s’était rapidement éprise de lui. Ce fut surtout la personnalité de l’homme qui la fascinait. D’ailleurs, il n’a jamais été question de liaison adultère dès le début, mais avec l’intensité des sentiments qui commençaient à naître, les choses se sont passées naturellement. Ils étaient tous les deux mariés. Louise s’était finalement séparée de son époux pour vivre le grand amour avec son amant. Mais ce dernier n’était pas prêt pour un tel sacrifice, d’autant plus qu’il avait des enfants. Une situation qui a détruit Louise, littéralement.

L’histoire avec Sasha aussi ne s’est pas bien terminée. Cette dernière, n’étant âgée que de 19 ans était tombée follement amoureuse d’un homme de 40 ans. Il lui procurait un sentiment de protection et lui donnait l’impression de toujours être à ses côtés. Mais ça, ce n’était qu’une impression. Après l’avoir baisé à de multiples reprises, il l’a finalement laissé tomber prétextant qu’elle était trop jeune pour lui et qu’il avait déjà une famille. Un salaud vous dites ? Nous trouvons encore le mot bien faible !

Toujours se poser les bonnes questions

Traiter l’autre femme de pute, l’appeler, l’insulter, voire même l’agresser physiquement… tout cela paraît « normal » quand l’on découvre l’infidélité de son mari. Mais il faut savoir que le seul et unique fautif de cette histoire, c’est votre homme. Généralement, ce sont les époux qui profitent de la faiblesse et de la naïveté des femmes afin de se glisser dans leur lit. C’est à eux donc à qui vous devez vous adresser. L’autre femme n’est pas toujours la responsable de votre malheur. Bien souvent, c’est aussi une victime dans l’histoire. Pour éviter tout cela, commencez par bien choisir votre partenaire. Quand on sait que son époux est un coureur de jupons, on ne doit en vouloir à personne d’autre qu’à soi pour avoir fait un si mauvais choix.